Ecologie industrielle et territoriale

 

 

 

2013 / 2016 - Projets d'ORÉE en Ecologie industrielle et territoriale

 

 

1- Référentiel ELIPSE : EvaLuatIon des PerformanceS des démarches d'Ecologie industrielle et territoriales (2014 - en 2016)

www.referentiel-elipse-eit.org

Référentiel ELIPSE (EvaLuatIon des PerformanceS des démarches d'Ecologie industrielle et territoriale)

Cette plateforme internet est le fruit de 2 ans de co-construction avec des chercheurs, des experts de terrain et les acteurs des territoires.

Le Référentiel ELIPSE s'adresse à tout type de territoire et tout niveau de maturité de projet. Il propose un cadre commun pour les porteurs de projet pour co-évaluer leurs initiatives avec les acteurs du territoire. C'est également un outil de suivi pour les acteurs qui les soutiennent.

  • 61 indicateurs
  • une visualisation graphique des résultats (radar, courbes)
  • 1 guide d'utilisation
  • des conseils pour les projets

L'élaboration de l'outil d'évaluation :

ORÉE s'est lancé en 2014 dans la construction de ce référentiel financé par l'ADEME et le CGDD, en partenariat avec l'Université de Lyon : EVS-CRGA, Université technologique de Troyes et Université GrenobleAlpes : UMR PACTE, ainsi que Auxilia, EcoRes et Inddigo.

L'objectif était de définir une batterie d'indicateurs adaptée à la maturité d'un projet d'écologie industrielle et à son échelle territoriale afin de suivre et d'évaluer dans le temps l'impact de ces démarches, de les comparer et de les analyser à partir d'un cadre commun.

Etapes clés :

  • Une enquête, réalisée entre mai et juin 2015 et à laquelle 60 acteurs ont répondu, a permis de mieux caractériser les besoins et attentes pour ce référentiel - Cliquez ici pour télécharger les résultats de l'enquête ;
  • Des ateliers participatifs, organisés en septembre 2015 au Ministère de l'Ecologie, ont réuni une quarantaine d'acteurs de terrain (porteurs de projets, conseils régionaux et départementaux, entreprises, services déconcentrés de l'Etat, CCI, associations, chercheurs, etc.) pour co-construire le référentiel ;
  • Une phase d'expérimentation a été conduite sur une dizaine de territoires :

4 territoires pilotes ont été accompagnés pour tester le référentiel :

- Le Grand Projet Rhône Médian, lauréat de l'appel à projet EIT 2015 de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, également impliquée dans l'expérimentation ;
- La CCI de Montauban et Tarn-et-Garonne, à l'origine du logiciel Act'If (identification et géolocalisation des synergies) actuellement en déploiement dans un grand nombre de CCI ;
- Le Club d'Ecologie Industrielle de l'Aube, engagé depuis plus de 10 ans dans l'EIT ;
- La Bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle, avec le soutien technique de l'ARD, un écosystème complexe né du «bon sens» des acteurs du monde agricole.

D'autres porteurs de projets se sont portés volontaires en France, en Belgique et au Québec, pour appliquer les indicateurs à leur démarche et transmettre leus remarques et suggestions.

Ils se sont tous réunis le 31 mai pour faire le bilan de l'expérimentation et co-construire les dernières recommandations nécessaires au développement de l'outil en ligne.

  • Lancement officiel le 14 décembre 2016 à l'occasion d'une conférence en présence des partenaires et territoires.

Contact : Stevan VELLET

 

2- Projet pilote en Ile-de-France "Economie circulaire et nouveaux modèles économiques" (2014 - 2016)

Depuis 2014, ORÉE coordonne le projet « Economie circulaire et nouveaux modèles économiques » initié et financé par le Conseil Régional d’Île-de-France dans le cadre du Plan Industries, avec le soutien de l’ADEME Île-de-France et de la DRIEE Île-de-France. Ce projet vise à mettre en œuvre sur un territoire francilien (Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et Département du Val d’Oise) une démarche d’écologie industrielle et territoriale ainsi qu’un accompagnement à l’économie de la fonctionnalité. 16 entreprises se sont portées candidates pour bénéficier de ces accompagnements collectifs et individuels.


Deux parcours complémentaires

Après un état des lieux de la circulation des flux sur le territoire de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et du Département du Val-d’Oise, les entreprises du territoire ont l'opportunité de s'impliquer soit dans une démarche inter-entreprises (écologie industrielle et territoriale) ou intra-entreprise (économie de la fonctionnalité) ou même de combiner les effets bénéfiques des deux approches.

 

1. Parcours "écologie industrielle et territoriale"

L'objectif est de mettre en évidence des synergies potentielles entre les entreprises et de développer des services communes pour une gestion optimale des ressources de manière et d'énergie.

Dans ce cadre, les entreprises ont bénéficié d'1/2 journée de visite d'un expert d'Inddigo pour analyser la gestion des flux déchets/énergie/matières premières. L'ensemble des résultats a donné lieu à un diagnostic global sur les pistes de synergies à développer.

Pour déployer ces actions, 4 ateliers se sont tenus depuis le lancement de l’opération, le dernier aura lieu en septembre 2016. Ils ont permis d’approfondir deux pistes de synergie : l’achat mutualisé d’énergie et la gestion mutualisée des déchets (banals, dangereux et huile).


Retrouvez la plaquette de présentation ici.

 



2. Parcours "Economie de la fonctionnalité"


L'objectif est d'identifier les limites et impasses du modèle économique actuel des entreprises et d'identifier les opportunités liées au modèle de type serviciel générant des effets utiles pour le client et le territoire.

Dans le cadre de ce parcours les entreprises ont bénéficié de 10 séances collectives et 3 accompagnements individuels d’une demi-journée par 2 experts d'Atemis qui leurs ont permis de réfléchir à la mise en oeuvre d'une offre de biens et/ou de services intégrés, d'identifier les ressources immatérielles, les limites du modèle actuel et de repenser leur offre.


Retrouvez la plaquette de présentation ici.



Etapes clés

  • Juin 2014 : Réunion de lancement avec les acteurs institutionnels du territoire
  • Juillet 2014 : Présentation du projet aux réseaux d’entreprises
  • Septembre 2014 : Réunion de lancement avec les entreprises - Présentation de l’opération, retours d’expérience, échanges avec les BE
  • Octobre 2014 : Début de la phase de recrutement
  • Janvier 2015 : Début des ateliers collectifs écologie industrielle et territoriale
  • Novembre 2015 : Début de l'accompagnement économie de la fonctionnalité
  • Juillet 2016 : Fin de l'accompagnement des entreprises
  • Octobre 2016 : Séminaire de clôture

 

Contact : Alice Sarran

 

De 2005 à 2012 - Projets d'ORÉE en écologie industrielle et territoriale

 

1 - Mission Orée-DGCIS "Compétitivité durable des entreprises" - Phase I (2010-2011) - volet Ecologie industrielle

Retrouvez le fascicule de présentation des résultats du volet 1 de la mission "Compétitivité durable des entreprises" en cliquant ici.

 

Contexte

 

La mission « Compétitivité durable des entreprises », dans son volet écologie industrielle, avait pour objectif de « concrétiser et banaliser le recours à l’écologie industrielle ». Concrètement, cette mission consistait à initier et accompagner des projets d’écologie industrielle sur cinq territoires pilotes. Elle a mobilisé un grand nombre d’acteurs publics et privés, et généré la participation directe d’une centaine d’entreprises au total.

 

Les maitres d'ouvrage locaux de ces démarches sont des acteurs publics qui ont souhaité inciter les entreprises de leur territoire à développer des coopérations et des synergies « éco-industrielles ». Les entreprises se sont prêtées à une enquête portant sur leurs flux de production (ressources, déchets et coproduits, eaux et fluides, énergie...), afin de repérer des voies d'optimisation, des solutions communes, et d'initier rapidement des actions concrètes.  Les résultats ont été discutés collectivement, et de nombreuses actions ont effectivement été menées. Aujourd'hui, l'enjeu est d'organiser la poursuite de ces actions, mais aussi de pérenniser la démarche, avec le souci de maintenir une dynamique multi-acteurs. Ces territoires en prennent le chemin.

 

Les cinq territoires pilotes

 

  • Etablissement Public d’Aménagement de la  Plaine du Var, sur le territoire de la Plaine du Var et la ZI de Carros le Broc (avec la participation du CAIPDV, club d’entreprises de la Plaine du Var).
  • Association Ecologie industrielle Estuaire, sur le territoire de l’Estuaire de la Seine, recouvrant 5 pays et 26 intercommunalités, à cheval sur les régions Haute et Basse Normandie. Trois sites font  en particulier l’objet d’actions ciblées : Port du Havre, Port Jérôme et ZAE de Lisieux.
  • Communauté d’agglomération de Plaine Commune, dans le cadre de la requalification de la ZI Jean-Mermoz à La Courneuve, avec une forte présence d’activités éco-industrielles et  logistiques.
  • Roanne Territoire (association regroupant Grand Roanne Agglomération, la CCI du Roannais, l'Agence du Développement Économique de la Loire et le Pays Roannais),  le projet portant sur l’ensemble de l’arrondissement de Roanne, et notamment sur le secteur agro-alimentaire.
  • Communauté Urbaine de Bordeaux, avec un périmètre de projet portant sur l’Ecoparc de Blanquefort, le pôle Chimie d’Ambès, le site industrialo-portuaire de Bassens - pôle chimie et logistique, l’Aéroparc (Mérignac, Le Haillan et St Médard en Jalles) et les centres hospitaliers.

 

La méthodologie déployée

 

  • Identifier les opportunités

- Analyse des flux de matière et d’énergie à l’échelle des entreprises et du territoire 

- Mise en évidence de synergies potentielles : solutions de valorisation / mutualisation  

  • Prioriser et initier les actions

- Partage de l’information entre acteurs économiques et institutionnels

- Choix des actions à mener : projets d’entreprises et projets de territoire

  • Etudier les conditions de mise en œuvre

- Groupes de travail thématiques avec les acteurs concernés

- Etudes de  faisabilité : technico-économique, réglementaire…

  • Créer les conditions de poursuite et de pérennisation de la démarche

- Continuité du portage, passage de relai (club d’entreprises…) ou création d’une structure

- Capitalisation des savoir-faire et intégration de la démarche dans un projet de territoire

 

 

2 - Mission Orée-DGCIS "Compétitivité durable des entreprises" - Phase II (2012)

Dans le cadre de la feuille de route "AMBITION ECOTECH" présentée au Comité Stratégique de filière Eco-Industries (COSEI) et pour faire suite à la première mission, la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services du Ministère des Finances a confié à ORÉE pour l’année 2012 une deuxième mission intitulée « Compétitivité durable des entreprises » - Phase II.

 

Objectifs

Faire émerger des projets de qualité dans le cadre de l’AMI « Biens et services éco-conçus et écologie industrielle » du programme « Economie circulaire » de l’ADEME puis d’autres dispositifs de financement adaptés:

  • Contacter et informer via les réseaux d’Orée les acteurs pouvant être concernés par ces dispositifs et les porteurs de projets potentiels

  • Sensibiliser les acteurs aux attentes gouvernementales en matière d’éco-conception et et d'écologie industrielle, à la politique de financement de ce type de projet et aux dispositifs financiers adequats

  • Favoriser l'initiation et la candidature de projets dans le cadre de ces dispositifs

 

3 - Projet ACTEIS

Le projet ACTEIS porté par ORÉE, le Clersé et ECOPAL retenu par l'ADEME dans le cadre de l'appel à projets " Déchets et société" en lien avec l'écologie industrielle (décembre 2010).

 

Le projet ACTEIS a été retenu par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projet de l’ADEME « Déchets et société », en lien avec l’écologie industrielle. Ce projet était coordonné par Muriel Maillerfert, chercheuse au Clersé (centre lillois d’études et de recherche socio-économique), en partenariat avec ORÉE et ECOPAL (association entreprises /collectivités sur l’écologie industrielle - Dunkerquois).

 

Objectif du projet

 

Mener une analyse plus approfondie des stratégies d’acteurs et des coordinations qui prennent forme à travers les expériences d’écologie industrielle (formes contractuelles, modes de développement territorial…). Le terrain privilégié, en partenariat avec l’association ECOPAL, portait sur le territoire dunkerquois, qui constituait certainement la démarche la plus aboutie sur le territoire français.

 

Rôle des partenaires

 

  • Le Clersé en tant que coordinateur ;
  • ORÉE avait un rôle d’apport d’expertise, de veille et de valorisation des résultats ;
  • ECOPAL était le relai sur le terrain d’expérimentation et participait aux enquêtes.

 

Durée : 3 ans (2011-2013).

 

Budget global : environ 60 000 euros.

 

Presse

 

4 - Projet COMETHE

Découvrez la nouvelle plateforme internet dédiée à l'écologie industrielle : www.comethe.org  

 

 

Le site propose une méthodologie « boite à outils » pour vous guider dans la conduite d'une démarche d'écologie industrielle :


- 4 modules détaillant les étapes de la démarche
- 25 fiches actions et de nombreux outils pratiques
- Des retours d'expériences issus de plusieurs projets de terrain
- Des ressources et de l'information utile  
 

 

 

COMETHE est un projet de recherche-action coordonné par Orée, réunissant une douzaine de partenaires et portant sur la période avril 2008 - avril 2011, lauréat de l’Appel à projets 2007 du Programme de Recherche Ecotechnologies et Développement Durable (PRECODD) lancé en 2007 par l’Agence Nationale de la Recherche. 

 

COMETHE avait pour principal objectif la conception d’une méthodologie et d’outils pour la mise en œuvre de démarches d’écologie industrielle à l’échelle des parcs d’activités.

 

Ces travaux se sont appuyés sur les territoires d'expérimentation suivants: 

 

- le territoire aubois à travers le Club d'écologie industrielle de l'Aube
- le territoire dunkerquois, via l'association ECOPAL
- l'espace économique Métropole Savoie via le Technopole Savoie-Technolac
- le site industrialo-portuaire du Pouzin (Ardèche) géré par la Compagnie Nationale du Rhône
- la zone d'activités de Lagny-sur-Marne gérée par la Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire en Seine-et-Marne.

 

Les membres du consortium COMETHE :

 

ORÉE, ECOPAL, UTT , Clersé, Auxilia, Systèmes Durables, Evéa,  Le Grand Troyes, Conseil général de l'Aube, CCI de Troyes et de l'Aube, Yprema et la Compagnie Nationale du Rhône.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

 

Presse

 

 

Contact

 

Caroline LOUIS
Chef de projet Économie circulaire

Ligne directe : 01 48 24 31 33

louis@oree.org

 

 

Retour au sommaire