Autres actualités

 S'abonner au flux RSS


Appel à projet : "Sites pilotes pour la reconquête de la biodiversité"

Le Commissariat Général à l'investissement, l'ADEME et le Ministère de l'environnement avec l'AFB lancent l'appel à projet du Programme d'Investissement d'Avenir : « Sites pilotes pour la reconquête de la biodiversité ». Cet appel à projet permet de cofinancer des projets d’innovation, portés par des collectivités territoriales et des établissements publics de coopération intercommunale, favorisant la préservation ou la restauration de la biodiversité.

Le programme encourage le développement et le déploiement de méthodologies, de technologies, de services et de solutions nouvelles, la conception de partenariats innovants pour répondre aux enjeux de structuration des compétences des acteurs aux échelles régionales et locales et le développement des nouveaux outils créés par la loi pour la reconquête de la biodiversité.

Les projets attendus peuvent porter sur un ou plusieurs des axes suivants :

Axe 1 : Développer des projets territoriaux innovants
Axe 2 : Développer la connaissance, la sensibilisation et la formation des acteurs locaux
Axe 3 : Développer des projets alliant biodiversité et prévention des risques
Axe 4 : Déployer des nouveaux outils de la loi de Reconquête de la biodiversité et des paysages et intégrer de la biodiversité dans les politiques sectorielles

Les projets admissibles doivent être au moins d’un montant global de 700 000 euros TTC.

Tout porteur de projet désireux de soumettre sa candidature devra prendre contact au préalable avec l'équipe projet national d'ici fin février. La date de clôture de dépôt des projets est fixée au 20 mars. En savoir plus.


Mis en ligne le : 17-02-2017


Appel à projet européen : "RETRACE"

Le projet INTERREG_EUROPE « RETRACE » propose sur une durée de 4 ans (2016-2020) une coopération entre partenaires européens situés dans la région piémontaise (Italie), en Slovénie, dans la région Nord-Est de la Roumanie, dans la province de Biscaye (Espagne), et en Nouvelle Aquitaine.

En Nouvelle Aquitaine, ce sont les organisations ESTIA et APESA qui sont porteurs de ce projet et ont la responsabilité de mobiliser les acteurs du territoire et de transmettre les actions du projet.

Les principaux objectifs consistent à :

  • Partir sur les traces des diverses initiatives présentes au sein des différentes régions du projet au travers d’un ensemble de voyages, dans le but de réaliser un livre illustré et pratique dédié à l’économie circulaire
  • Comprendre les actions du territoire de la Nouvelle Aquitaine, capitaliser et analyser les bonnes pratiques déjà existantes en matière d’économie circulaire menées par différentes associations, organismes et/ou entreprises
  • Co-construire une dynamique avec les acteurs locaux permettant d’élaborer et mettre en œuvre des politiques publiques, diffusable à plus grande échelle. C'est par la combinaison d'un diagnostic holistique et d'un ensemble de rencontres que cette dynamique est en émergence depuis avril 2016

Plus d'information


Mis en ligne le : 17-02-2017


Forum national des éco-entreprises

                                                                            

Le PEXE en partenariat avec l’ADEME vous invite à participer au rendez-vous annuel de la communauté d’affaires et d’innovation de la filière des cleantech, le 30 mars 2017 au ministère de l’Economie.

Plus de 400 participants de premier plan, entreprises innovantes, donneurs d’ordre, investisseurs, instituts de recherche, pôles de compétitivité, clusters seront présents.

L'évènement s'adresse aux directeurs achat, innovation et environnement des grands groupes et des collectivités souhaitant découvrir l'offre ecotechnologique de leur filière.

Les adhérents d'ORÉE bénéficient d'un tarif réduit pour s'inscrire :

> Pour la conférence du Forum : C2017 (tarif à 120 € au lieu de 180 € H.T.).
> Pour la convention d’affaires : B2017 (tarif à 290 € au lieu de 390 € H.T.) 

Inscription


Mis en ligne le : 17-02-2017


Transposition de la directive RSE : la consultation est ouverte jusqu’au 1er mars

La directive 2014/95/UE qui vient modifier l’article 225-105-1 du Code de Commerce sur l’intégration d’informations environnementales, sociales et sociétales dans les rapports de gestion des entreprises a été adoptée en octobre 2014.

La France avait jusqu’au 6 décembre 2016 pour la transposer en droit français. Le gouvernement a depuis fait part de sa volonté de le faire par voie ordonnance, comme cela est indiqué dans l’article 216 de la loi relative à l'égalité et à la citoyenneté publiée le 27 janvier 2017.

La direction générale du Trésor a donc mis en consultation, jusqu’au 1er mars,  les projets de textes (ordonnance et décret) de transposition de la directive RSE.

ORÉE fera, pour sa part, ses remarques lors d’une séance de la Plateforme RSE le 20 février 2017.

Les textes de transposition devraient entrer en vigueur avant le mois d’avril.


Mis en ligne le : 16-02-2017

Accédez aux actualités des 3 priorités :

 

 S'abonner au flux RSS