Actualités

Générale

Fonds vert - Les candidatures 2024 sont ouvertes
Le Parlement européen renforce la lutte contre le gaspillage alimentaire et accélère la REP textiles
Candidatures pour le financement des Atlas de la biodiversité
Guide pédagogique de l'AMF sur les plans de transition climatique des entreprises
Comité des financeurs de l'économie circulaire - 14 MARS
Sommet Climate Chance Europe 2024 Wallonie : la Déclaration de Liège
Bilan de la loi AGEC : le rapport de cinq ONG
Appel à projets - Soutenir la réduction et le tri des déchets - GPSO et Syctom
Global Reporting Initiative (GRI) : révision et renforcement d’un standard de reporting biodiversité

Global Reporting Initiative (GRI) a récemment publié son nouveau cadre de reporting dédié à la biodiversité, offrant ainsi un outil supplémentaire aux entreprises pour évaluer et communiquer leurs efforts en matière de préservation de la nature.

bioimage3

Cette nouvelle version du standard GRI répond à la montée en puissance du reporting biodiversité, témoignant d'une évolution significative depuis sa dernière publication en 2016. En effet, au fil des années, la conscience des risques associés à la perte de biodiversité s'est renforcée, en particulier avec l'adoption du Global Biodiversity Framework (GBF) de Kunming-Montréal fin 2022, qui fixe des objectifs précis, notamment pour les acteurs privés.

Pour garantir la cohérence et l'efficacité des initiatives, GRI a collaboré avec d'autres organismes internationaux tels que l'EFRAG, l’International Sustainability Standard Board (ISSB), la Taskforce on Nature-related Financial Disclosures (TNFD) et le Science Based Targets Network (SBTN). Ensemble, ces initiatives complémentaires contribuent à fournir aux entreprises un cadre complet pour évaluer et améliorer leur impact sur la biodiversité.

Le nouveau standard de reporting biodiversité GRI demande aux entreprises de rendre compte de manière transparente de leurs politiques et actions visant à arrêter et inverser la perte de biodiversité.

Il identifie cinq rubriques clés de reporting : l'identification des impacts sur la biodiversité, la localisation géographique des sites opérationnels présentant ces impacts, les causes directes de la perte de biodiversité, les changements pour les écosystèmes affectés et les services écosystémiques rendus.

L'application de ces exigences peut paraître complexe, notamment en ce qui concerne la collecte d'informations auprès des fournisseurs. Néanmoins, cette démarche permet de hiérarchiser les impacts et d'engager l'ensemble de la chaîne de valeur dans la préservation de la biodiversité.

Pour en savoir plus

Appel à projets - Pour une plateforme de réemploi de matériaux - Plaine Commune
L'UE promeut la réparation des biens avec le "droit à la réparation"
CSRD : L'EFRAG éclaire le chemin avec ses réponses techniques sur le reporting extrafinancier européen
Les orientations 2024 du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
Consultation publique - Projet de communiqué relatif aux orientations informelles de l’Autorité en matière de développement durable