Groupe de Travail Risques Environnementaux

 

Présentation du groupe de travail "Risques environnementaux"

 

 

   Après la publication du guide interactif pour les PME et les PMI, Orée a souhaité élargir son guide aux collectivités territoriales, acteurs primordiaux dans la gestion des risques liés à l’environnement. Dans un contexte climatique difficile, les règlementations et les attentes des citoyens poussent les acteurs territoriaux à s’emparer de la problématique des risques, qu’il s’agisse des risques majeurs (naturels et technologiques) ou de la santé environnementale.

 

   C’est pourquoi un nouveau groupe de travail, dédié aux collectivités, a été formé en Mars 2011. Il regroupe des élus et des techniciens de collectivités (Conseil Régionaux, Conseil Généraux, Communautés de Communes et Communes), des professionnels de la gestion des risques et des entreprises diverses.

 

 

Contact : Alice Sarran

Courriel : sarran@oree.org

Téléphone : 01 48 24 31 33

 

 

Groupe de Travail dédié aux

Collectivités Territoriales (2011)

 

Contexte

 

Qu’il s’agisse du territoire français (passage de la tempête Xynthia sur la côte Vendéenne en février 2010, inondations dans le Var, notamment à Draguignan, en juin 2010), ou du reste du monde (feux de forêt en Russie durant l’été 2010, Tsunami au Japon en mars 2011), l’actualité a montré que la prise en considération des risques liés à l’environnement est une nécessité pour tous. Ces phénomènes ont mis en avant la thématique des risques et leur lien avec notre environnement.

     Cette problématique comprend les questions de la santé environnementale (pollution atmosphérique, pollution sonore, ondes électromagnétiques, O.G.M., etc.), des risques majeurs naturels (inondations, incendies, séismes, etc.) et technologiques (énergie nucléaire, industries chimiques), ainsi que leur lien avec le changement climatique, qui peut amplifier les dommages et la probabilité de ces aléas.

 

     Orée a souhaité profiter de son expérience et de son réseau de partenaires pour développer un guide interactif, destiné aux PME et PMI, et aux collectivités territoriales, acteurs capitaux dans la gestion des risques liés à l’environnement.

Accédez au guide

 

 

Enjeux

-        Grenelle de l’Environnement, Stratégie Nationale de Développement Durable et Plan National Santé/Environnement : Les risques liées à l’environnement au cœur du débat.

 

Les lois Grenelle 1 et 2 ont mis en avant le rôle des collectivités sur les thèmes des achats durables, du bilan carbone, de la restriction de l’emploi des substances « extrêmement préoccupantes pour la santé », de la lutte contre la pollution de l’air et la pollution lumineuse, du traitement des eaux pluviales par les communautés d’agglomération, la prise en compte des risques dits « émergents » ou le renforcement la prévention des risques majeurs. L’intégration des Plans de Prévention des Risques Technologiques et Naturels (PPRN et PPRT) dans les documents d’urbanismes et les Plans Communaux de Sauvegarde sont d’autres responsabilisations des collectivités vis-à-vis des risques liés à l’environnement (Loi Grenelle 2 article 221).

 

Dans le même esprit que le Grenelle de l’Environnement, la Stratégie Nationale du Développement Durable 2011/2013 a défini 9 défis stratégiques, dont le défi n°7 : « La Santé Publique, La Prévention et la Gestion des Risques » avec pour objectif de maintenir le bon état de santé de la population, d’accroître la capacité d’anticipation, la veille des risques sanitaires et de réduire la vulnérabilité des populations face aux risques naturels et technologiques.

 

Le Plan National Santé/Environnement 2 considère lui aussi la prévention des risques sanitaires liés à l’environnement comme une nécessité, avec de nombreuses actions à mener dans ce sens (amélioration des dispositifs d’alerte, programme de bio surveillance, gestion des risques et pathologies émergents, etc.).

 

-        Un changement climatique qui risque d’amplifier les aléas et leur impact sur la population

 

Les prévisions pour l’évolution du climat, à l’échelon français, laissent penser que les phénomènes météorologiques extrêmes risquent de s’amplifier, provoquant des aléas aux conséquences graves pour les territoires et leur population : inondations, sécheresse, tempêtes, incendies de forêts, etc. D’autres conséquences moins directes mais dommageables sont à prévoir : pollutions de l’air, risques de pandémies, etc.

 

Ces bouleversements auront certainement un impact sur la santé de la population française, qu’il s’agisse de stress thermiques ou, plus indirectement, de maladies liés aux changements de température et de pluviométrie, comme les allergies. 

 

La réforme des collectivités territoriales (loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010) rend la répartition des rôles de chacun plus difficile à concevoir dans l’avenir, malgré des outils (DICRIM, PCS, PPR) qui, dès aujourd’hui, révèlent l’attente de la population envers l’Etat, mais aussi envers les responsables territoriaux.


Cibles


Ce guide interactif de la gestion des risques liés à l’environnement est destiné aux acteurs des collectivités non spécialistes du risque, élus comme techniciens. Il a vocation à inculquer une culture du risque à ces différents acteurs territoriaux.

 

Organisation

Tous les 45 jours environ, des réunions ont été organisées et animées par Desmartin Geoffrey, chargé de mission Risques. Elles réunissaient une vingtaine de personnes, l'objectif étant d'aboutir à la réalisation du guide.

 

 

Le contenu détaillé de la page groupe de travail est réservé aux adhérents

Adhérents, connectez vous en haut à droite de l'écran.