DECATHLON

Organisme : Décathlon

Description : Entreprise de conception et distribution d'articles de sport (matériels, vêtements et chaussures, vélos...)

Adresse : 4 boulevard de Mons - 59 650 Villeneuve d'Ascq
Tel : 03 20 33 50 00


EXPERIENCE

Déploiement du ferroutage (transport combiné rail-route) sur l'Axe Marseille - Paris

Lieux : France

Partenaires : Transporteur Transports Auto-Brunier (TAB)

 

Historique - Contexte :

Le transporteur TAB, spécialisé dans le ferroutage longue distance pour la grande distribution, travaille avec Décathlon depuis quatre ans. La mise en service en 2003 d'une liaison de transport combiné rail-route sur l'axe Marseille - Paris, après une phase de test, s'inscrit dans le cadre de ce partenariat.
Le dispositif permet l'optimisation des flux logistiques et de leur gestion, et implique une diminution des nuisances causées par les activités de transports de marchandises, en jouant sur la maîtrise de l'utilisation du mode routier.

Les 75 premiers kilomètres, de l'entrepôt de St Martin de Crau jusqu'à Marseille (13), et les 55 à 230 derniers, de Paris à Bussy St Georges (77), Brétigny-sur-Orges (91) ou Caen (14), s'effectuent en camion. Le transfert par rail concerne les 840 kilomètres de transit restant, de Marseille à Paris/Valenton.
Les trains Marseille - Paris (Valenton) sont gérés par l'opérateur T3M, émanation de la société TAB.
Après celui d'Anvers, le site de St Martin de Crau constitue la deuxième plus importante surface logistique continentale du Groupe.


Principes - Objectifs :

Le Groupe Décathlon entend faire croître la proportion de transport combiné dans ses flux terrestres européens. Les bénéfices de ce mode sont en effet reconnus ; il offre en particulier les perspectives de plus de sûreté, de réduction des temps de parcours, et garantit un meilleur respect de l'environnement.

Décathlon a fait la demande auprès de TAB que ce dernier assure trois critères principaux : 90 % de fiabilité des délais de chargements, 95 % des caisses demandées à fournir, 95 % des livraisons finales effectuées dans les délais.
Le Groupe et son partenaire procèdent tous les mois à un bilan sur la mise en oeuvre de ces modalités.


Démarches - Procédures :

Les articles et produits Décathlon parviennent par mer au port de Fos-sur-mer (13) (production en provenance de Chine) ou transitent par route (provenances d'Espagne, d'Italie, du Portugal et de France). Ils sont ensuite rassemblés à l'entrepôt de St Martin de Crau, à partir duquel les chargements de caisses mobiles sont acheminés quotidiennement par route jusqu'au chantier de Marseille/Canet.
Les départs par voie ferrée y ont lieu chaque soir, à 20 h ; les arrivées se font à 6 h le lendemain à Valenton. De là, 80 % des marchandises sont transférées en région parisienne (40 % vers Brétigny-sur-Orges, 40 % vers Bussy St Georges) ; les 20 % restant le sont vers Caen.

Les prestations de pré et post acheminements sont réalisées pour moitié par TAB, pour l'autre par des sous-traitants.
TAB, propriétaire du matériel, sollicite l'opérateur T3M, qu'il a lui-même fondé.
Les caisses sont chargées sur des trains de 750 mètres, avec un espace minimal entre elles afin d'utiliser au mieux la longueur disponible.
TAB s'appuie sur le système d'information "EPOC" (Entité de Production et d'Optimisation du Combiné, issu de la SNCF), donnant la possibilité d'assurer un suivi des trains en temps réel.


Voir aussi détails dans le document joint.


Coûts :

Investissements en matériels dédiés : 7 000 à 8 000 euros par caisse (selon le matériau).
Prix de revient estimé du transport combiné par rapport au transport par route : 10 % à 20 % moins onéreux dans le sens Nord - Sud.

Aides et subventions :
Aide "au coup de pince" (à l'exploitation) de l'Etat pour l'opérateur T3M.
Subventions de l'ADEME concernant l'achat de caisses mobiles et châssis pour le transporteur TAB (à hauteur de 20 % du prix d'achat d'un ensemble de deux caisses assorties d'un châssis).


Résultats :

Distance parcourue : 840 km par rail de Marseille à Paris, contre 772 par route.
Temps de parcours (Marseille - Valenton/Paris) : 10 h par rail, contre 15 h par route.

Fréquence des liaisons : 6 fois par semaine (lundi au samedi).
Trafic quotidien : 10 à 20 caisses mobiles (13,60 m) par jour dans le sens Sud - Nord.
Vitesse commerciale du train : 120 Km/h.

Fiabilité des délais : 95 %.
Taux de trajets à vide : 0 % dans le sens Nord - Sud ; 5 % dans le sens Sud - Nord.

En 2006 (sur la base de la méthode Bilan Carbone de l'ADEME) :
Nombre de camions évités sur les routes : 1 000 trajets aller.
Consommations de carburant économisées : 355 000 litres de gazole.
Estimation des émissions de GES évitées : 315 tonnes de CO2eq.
Economies d'émissions par rapport au mode routier : 40 %.

En 2007, Décathlon a optimisé les chargements, en augmentant de 5 % à 10 % le nombre d'articles chargés par caisse.


Atouts :

Massification des flux et équilibre des flux Sud - Nord et Nord - Sud.
Rapidité, fiabilité, sûreté, qualité de service, renforcées par les relations étroites et de confiance entretenues entre les différents partenaires.
Capacités de réponse à des variations importantes de flux.
L'opération s'avère intéressante sur le plan économique, dans la mesure où les parcours de pré et post acheminements étant relativement courts, ils permettent l'amortissement des charges fixes de transbordement.


Difficultés :

L'obstacle principal est lié à la capacité limitée du réseau ferré.
La fiabilité du système peut en outre être améliorée (risques, pannes, grèves...).
La hausse du prix des carburants n'a pas permis de donner un réel avantage concurrentiel au ferroviaire, compte tenu de la croissance parallèle des prix SNCF pour l'accès au réseau (plus de 5 % en 2007).


Perspectives :

Décathlon possède l'ambition de doubler la part du mode combiné d'ici fin 2007 (en volume de caisses transportées en Europe). Cette volonté intègre la stratégie globale de développement durable du Groupe.
Celui-ci entend d'ailleurs prendre en compte le pourcentage de tonnes.kilomètres parcourus en transport combiné parmi les indicateurs établis et publiés dans son rapport Développement Durable.

Le Groupe souhaite déployer deux nouvelles liaisons en combiné (avec TAB), sur les axes Anvers - Marseille et Paris - Milan.
A terme, Décathlon envisage aussi de développer le ferroutage vers l'Espagne et le transport maritime (short sea) entre Porto et Marseille et Toulon et Gênes.

Voir suites et détails dans le document joint.


Document joint : Fiche détaillée ADEME Transport combiné rail-route TAB / Décathlon

Contact :
Gilles Deruyck
Responsable Transport Terrestre
Service Flux Internationaux - Direction Logistique
gilles.deruyck@decathlon.com

Site Internet : www.decathlon.com