Instances internationales, européennes et nationales

 

Qu'est-ce que l'IPBES ?

À l’image du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), l’IPBES, pour "Intergovernmental Science Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services", a pour but de fédérer l'expertise à l'échelle internationale sur les enjeux de la biodiversité, de synthétiser et traduire les informations scientifiques à destination des décideurs, et de créer un dialogue entre sciences et politiques à propos de ces enjeux.

 

L’IPBES répondra aux questions qui pourront posées par des organes des Nations Unies, les gouvernements, les organisations scientifiques, mais également les ONG et le secteur privé.

 

La plateforme visera en outre à soutenir le renforcement des capacités scientifiques dans les pays en développement.

 

Processus de création de l'IPBES

En 2010, 3 réunions intergouvernementales ont été organisées par le PNUE afin de décider de la mise en place d'une interface permettant d'établir un dialogue au plus haut niveau entre scientifiques et politiques afin de relever les défis de la biodiversité. En juin, la dernière de ces réunions, à Busan (Corée du Sud), a conclu sur la nécessité de créer l'IPBES et a défini les missions, ainsi qu'un certain nombre de principes constituant le socle de la future structure.

 

Cette recommandation a été reprise lors de la 10ème Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique (CBD), à Nagoya (Japon), en octobre 2010. Puis le 21 décembre 2010, l'Assemblée générale des Nations unies a donné son feu vert au processus de création de la plateforme.

 

Deux réunions de préfiguration de l'IPBES ont ensuite été organisées sous l'égide du PNUE afin de définir les modalités de fonctionnement de l'IPBES : la première s'est tenue du 3 au 7 octobre 2011 à Nairobi (Kenya), la seconde à Panama (Panama) du 16 au 21 avril 2012.

 

Bonn (Allemagne) a été choisie comme siège du secrétariat de l'IPBES par la centaine de pays qui s'étaient réunis le 20 avril 2012 à Panama City. La première réunion plénière de l’IPBES s'y est tenue du 21 au 26 janvier 2013.

 

Comité national de l'IPBES

En tant que membre du Comité d'Orientation Scientifique de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB), ORÉE participe au Comité national de l'IPBES. Le Secrétariat scientifique du Comité national est hébergé à la FRB et a pour mission générale de promouvoir la mobilisation des experts français pour les travaux de l’IPBES.

 

La FRB a lancé en avril 2011, avec le soutien des ministères de la Recherche et de l'Écologie, une étude prospective sur un mécanisme national science-société de mobilisation de l’expertise sur la biodiversité. La biodiversité est au croisement de nombreuses disciplines scientifiques et d’acteurs de la société - porteurs d’enjeux ou de connaissances. Organisés au mieux en réseaux restreints géographiquement et thématiquement, le domaine de la biodiversité correspond à un véritable puzzle qu’il faut assembler aux différentes échelles. C’est précisément l’objet de la Plateforme IPBES au niveau international. Sa mise en place sera d’autant plus rapide et efficace que toutes les pièces seront identifiées et organisées à des niveaux infra : régionaux et nationaux.

ORÉE a participé au Comité de pilotage de cette étude.

 

Adhérents, retrouvez ci-dessous les comptes-rendus et documents du Comité de pilotage :

 - Eléments pour la position de la France lors de la 1ere réunion de l'IPBES (version finale présentée aux Ministères)

 - Compte-rendu du Comité de pilotage du 21 avril 2011

 - Compte-rendu de la réunion du Groupe ad hoc COS du 29 juin 2011

 - Compte-rendu de la réunion internationale des organisations scientifiques, organisée par l'International Council for Science le 10 juin 2011 à l'UNESCO (Paris), afin de préparer la contribution de la communauté scientifique à la 1ère session de la plénière de l'IPBES

 - Compte-rendu du Comité de pilotage du 6 juillet 2011

 - Proposition de Mandat pour la constitution d'une plateforme nationale assurant la liaison entre l'IPBES et les acteurs concernés en France.

 - Compte-rendu du Comité de pilotage du 15 septembre 2011 : étude prospective sur un Mécanisme national science-société de Mobilisation de l’Expertise.

 - Programme de travail - document de travail pour relecture : ensemble de propositions d'activités en lien avec les 4 fonctions de l'IPBES

 - Point d'avancement au 1er novembre 2011 et demande de contribution : première session de la première plénière de l’IPBES à Nairobi (Kenya), du 3 au 7 octobre 2011.

 - Compte-rendu de la réunion du Groupe ad hoc du 8 novembre 2011 : étude prospective sur un mécanisme national science-société de mobilisation de l'expertise.

 - Compte-rendu du Comité de pilotage du 16 décembre 2011 : étude prospective sur un Mécanisme national science-société de Mobilisation de l’Expertise.

 - Compte-rendu de la réunion du Groupe ad hoc COS du 16 février 2012 : étude prospective sur un mécanisme national science-société de mobilisation de l'expertise.

 - Programme de travail qui sera examiné lors de la 2eme réunion de l'IPBES à Panama du 16 au 21 avril 2012 (version révisée du PNUE qui prend en compte les différents commentaires reçus, dont ceux de l'UE)

 - Compte-rendu de la réunion du Groupe ad hoc COS du 30 mars 2012 : étude prospective sur un mécanisme national science-société de mobilisation de l'expertise.

 - Compte-rendu de la réunion du Groupe ad hoc COS du 30 mai 2012 : étude prospective sur un mécanisme national science-société de mobilisation de l'expertise.

 - Compte-rendu de la réunion du Groupe ad hoc COS du 5 novembre 2012 : étude prospective sur un mécanisme national science-société de mobilisation de l'expertise.